METODO

International Studies in Phenomenology and Philosophy

Journal | Issue | Article

La causalité de l'agent

Pour une phénoménologie de la liberté

Roberta de Monticelli

pp. 673-688

La catégorie de causalité de l'agent est au centre des disputes contemporaines entre ceux qui affirment et ceux qui nient que la liberté des personnes soit compatible avec l'hypothèse d'un monde à structure causale déterminée. Les «compatibilistes», dont D. Davidson, ont rejeté toute conception de la liberté en termes de causalité de l'agent, tenant cette notion pour confuse, voire absurde. Sur la base de l'analyse phénoménologique d'un cas de compulsion, ce travail montre que, loin d'être telle, cette notion a un contenu phénoménologique et empirique précis, et que ceux qui la rejettent ne sont pas à même d'expliquer la différence entre comportement libre et comportement compulsif. D'autre part, toute interprétation de la notion de causalité libre impliquant l'idée d'une liberté «sans fondement» est rejetée, sur la base entre autres de l'argument de Pfaender et Ricœur relatif à la distinction entre motif et cause.

Publication details

Full citation [Harvard style]:

De Monticelli, R. (1997). La causalité de l'agent: Pour une phénoménologie de la liberté. Revue philosophique de Louvain 95 (4), pp. 673-688.

This document is unfortunately not available for download at the moment.